Le défi de l’Olympe

Un soir de début de Février, je reçois un mail de mon ami Le Sanglier avec juste une mention « Enfin une épreuve pour nous » et l’affiche de l’évènement:

DÉFI OLYMPE.jpg

Le défi de l’Olympe…. 6 h d’ascension non stop. Voilà le genre de challenge qui amuse bien le Run Team Aqua Lung. Un run pas long de 3,5 km et quelques 500m+ de dénivelé positif. Pas de risque de chute ou de trauma sur les articulations et les muscles puisque la descente de fait en télécabine. Sept minutes de récupération et on remet le couvert pour 3,5 km le tout pendant 6 heures. Un bon entraînement en vue de l’UT4M et parfait pour finir la récupération de ma blessure sur le Trail de la Turbie.

Dix heure du matin c’est le départ, comme toujours çà part très fort mais pour une fois je reste derrière avec la team. Il y a 6 heures à tenir. On sort du village de Brides les Bains par la route sur un bon 300m pour emprunter un chemin. Après 600 m de course on arrive à un mini-tunnel qui passe sous la route pour attaquer une bonne série de marche en suivant une conduite forcé. Déjà sur le 1er tour ces marches métalliques font chauffer les cuisses, j’ose même pas imaginer après plusieurs tours. Je suis avec Patricia et Sébastien est quelques mètres devant.

Ensuite, une bonne relance en suivant toujours cette conduite forcée, ensuite on rejoint le Doron des Allues que l’on remonte. Ce cours d’eau donne le tempo de la course, quelques petites bosses sur lesquelles il faut relancer. C’est frais et boisé, le terrain est un peu gras mais les Mudclow d’Inov-8 font merveille! On passe une route pour attaquer le mur final qui se trouve sous Méribel les Allues. 400 mètres qui vous éclatent les cuisses, je n’ai pas vu grand monde courir ou trottiner dans ce tronçon. Si les premiers qui m’ont passé dans ce passage dès mon deuxième tours.

Un petit bout de bitume histoire de relancer un peu, une petite bosse pour arriver sur le ravito avant de pouvoir se jeter dans un oeuf qui nous redescend en 8 minutes sur Brides. Idéal pour faire quelques étirements et surtout se ravitailler. Je suis en quasi autonomie, je ferais une pose à la 3ème ascension pour refaire les niveaux en eaux.

Jérémy est en duo avec Patricia, le coach et Gronin sont en aussi en solo. C’est sous un superbe soleil que se fera toute la course, les runs en forêt et le torrent apportent la fraîcheur nécessaire pour ne pas monter en température et les ascentions s’enchaînent. La nature du terrain change par endroit, les coureurs transforment les petits ruissellements d’eau en flaques de boues, le terrain devient de plus en plus gras et parfois boueux.

Fin de la 3ème montées, je retrouve le père Sébastien au ravito. On échange quelques mots, je refais les niveaux et nous repartons. Non, je repars! Seb semble vouloir faire durer le plaisir. Je redescendrais seul dans mon oeuf. C’est dans cette montée qu’Alex me mettra un tour…

Il est déjà 16h et la course est finie. Une bonne séance de 6 heures, c’est bon çà. Encore un superbe week end de course. Alex termine à la 28ème place avec 7 montée, Gronin réalise également 7 montée et termine à la 49ème place. Le jeune Seb fait comme moi 5 montée et termine devant moi pour 2 minutes, nous respectivement 118 et 120ème. Notre couple du week end monte sur la 2ème marche du podium avec 3 montées chacun.

Le week end en image

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le défi de l’Olympe »

  1. Ping : Enfin la reprise après l’accident! | Born to Trail

  2. Ping : UT4M? Question de matos… | Born to Trail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s