Drôle de rencontre à 3000

Pour la prépa de l’ITT, on avait décidé avec le Sanglier de faire quelques sommets à 3000m histoire de se préparer au 3700 m d’altitude du glacier de la Grande Motte.

C’est décidé le 14 Septembre ce sera le Mt Clapier, de toute façon dans la région y a pas beaucoup plus haut. Comme d’habitude se sera debout de bonne heure. L’ami JC sera aussi de la partie, direction la Gordolasque. Pas grand monde sur le parking, 2 djeunes prennent leur petit déjeuner dans un utilitaire aménagé en écoutant de la musique à bloc! C’est sûr il ne risque pas de déranger le voisinage.

Le jour se lève, c’est parti pour le refuge de Nice, le fond de l’air est frais, dans ma tête je me dis qu’à 3000m çà va piquer fort. Avec ce froid, le réveil musculaire est un peu hard.

On passe le refuge de Nice en 1h15, on salut les quelques randonneurs qui prennent leur petit déjeuner et on continue en direction de l’Italie, le Mt Clapier est juste à la frontière. On monte petit train, le but faire de l’endurance en altitude.

Le sommet est tout proche…on y est! Ça c’est fait. Quelqu’un me parle? JC et Christophe sont en train d’enfiler leur windstopper , y fait pas chaud. On est dans les nuages et le vent est glacial. On me parle! On m’appelle! J’ai des hallucinations? Les lèvres de JC et du sanglier ne bougent pas et aucun son ne sort de leurs bouches.  Je me retourne et là dans les nuages je vois force jaune et force rouge! Les deux djeunes qui prenaient leur petit déj sur le parking de la Gordolasque ont raccroché les wagons. Ils sont partis à notre chasse en nous voyant partir mais en passant par l’autre versant du Mt Clapier.

Grâce à un buff à l’effigie du GRP porté par le sanglier et JC et un de nos nouveaux compagnons de route, on commence à tchatter à 3000m d’altitude et à refaire le monde.IMG_2833

On comprend vite en voyant ce qu’ils ont sur le dos, que c’est un Team « officiel »,  bingo c’est le team Chullanka. Euh bon les gars, on va pas passer le jour de l’an ici, même si le vieux sage Chinois te dis « quand tu es en haut de la montagne, continue de grimper! ». On va peut être penser à redescendre parce que là çà caille!

En avant avant, c’est parti ti…on retrouve un peu de douceur les pieds et les mains se réchauffent un peu. on croise quelques chamois. On se retrouve vite en bas, on s’est bien amusé et on a pas vu passer la matinée. Un joli run en images.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Drôle de rencontre à 3000 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s