Comment bien lacer ses chaussures?

Un geste bien anodin lorsqu’il s’agit de mettre ses chaussures et puis tout le monde sait depuis son plus jeune âge comment utiliser ses 2 bouts de lacet. Il s’agit juste de faire un noeud qui va tenir toute la sortie. Oui, mais ce petit noeud peut avoir de lourdes conséquences sur vos pieds. Vous savez les pieds et la proprioception.

Nous n’avons pas tous les mêmes pieds, alors la manière de lacer nos chaussures devrait être différente. Il ne s’agit pas que de faire un noeud qui va tenir toute la course. Malheureusement je n’ai encore jamais rencontré un vendeur de chaussure m’expliquer les différentes techniques de laçage.

LesFormes.jpgA la vue de ses différents pieds on comprend aisément qu’un seul mode de laçage ne pourra pas convenir à tous. Vous avez choisi le modèle de chaussure qui vous convient, vous allez pouvoir encore augmenter le confort et le bien être de votre pied juste en changeant le laçage. Mais gardez à l’esprit qu’en changeant le mode de laçage vous allez modifier votre foulée, vos appuis et voir l’usure de vos semelles.

Pied fort

Pour les pieds forts et larges
Le but de cette technique de laçage est de croiser le lacet le moins possible  afin de laisser le plus de place possible au pied. Le lacet reste le plus souvent possible du même côté de la chaussure. Ce modèle possède une série de 2 trous rapprochées (zones rouge), on peut ajouter un « lace lock » talon, pour compenser le manque de serrage sur le coup de pied, et ainsi assurer un bon maintien de la chaussure.

Pied EtroitPour les pieds fins et étroits
Pour les pieds fins il faut réaliser un maximum de croisements de lacet afin de bien maintenir la chaussure. On milieu on réalise un « lace lock » afin de verrouiller le lacet. Le pied est maintenu en bout de bas de tige, au milieu de tige et en haut de tige. Si vous avez une série de trou proche (ici les deux en rouge) vous pouvez aussi ajouter un « lace lock » talon. Il faudra un peu de temps pour bien régler la tension sur le lacet.

Pied Orteille

Pour les orteils fragiles
Ce laçage est très courant sur les chaussures de ville. Le lacet va directement du 1er trou au dernier opposé alors que l’autre extrémité serpente de trou en trou. La tension exercée par se laçage va augmenter la tension sur la claque, le bout lui est soulagé et libère la pression sur les orteils.

Pied Talon

Pour que le talon ne glisse pas
Vous avez un talon fin, vous avez souvent des ampoules sur le talon, alors cette technique est pour vous. Il suffit de croiser alternativement les extrémités du lacet jusqu’en haut. Sur les deux derniers trou il suffit de réaliser un « lace lock ». Faites sortir l’extrémité du la lacet par le dernier trou et replongez le dans l’avant dernier trou du même côté. Cette extrémité passera dans la boucle du côté opposé.

Pied Douloureux

Pour les pieds douloureux: à mémoriser pour finir des ultra
Des ampoules, des hématomes, une plaie, vous devez réduire la pression à l’intérieur de la chaussure. Un peu comme pour les pieds fort on évite de croiser le lacet. La tension Se règle facilement et surtout le lacet ne croise pas sur la languette de la chaussure. Il suffit de respecter les étapes de A à F et de 1 à 6.

Enfin pour finir si vous voulez utiliser vos chaussures de sport et être tendance, vous pouvez toujours vous essayer à ce genre de lacage:

laceok.gif

Publicités

5 réflexions au sujet de « Comment bien lacer ses chaussures? »

  1. Ping : UT4M? Question de matos… | Born to Trail

  2. Ping : Digne descendante ou pas? | Born to Trail

  3. Ping : Bilan après 550 km | Born to Trail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s