K-Taping

J’ai découvert çà avec Olivier M mon ostéo qui lors de ma préparation pour les Templiers m’avait collé des bandes sur le genou.

Le K-Taping késako?  Vous avez peut être déjà vu des athlètes avec des bandes de couleurs généralement bleu ou rose, on les voit surtout lors des épreuves d’athlétisme sur les cuisses ou les genoux. Avant de découvrir de quoi il s’agissait j’étais persuadé que ces sportifs étaient blessés et que le kiné de l’équipe les avaient strapé suite à des blessures musculaires. En fait il n’en était rien.
Le K Taping permet de travailler sur des désordres musculaires, tendineux, ligamentaires  et  semble t-il circulatoires; il ‘agissait dans mon cas de travailler sur les fuseaux neuromusculaire. Ces fuseaux envoient une circulation incessante de message de nature électrique dans les fibres nerveuses. Sans ce mécanisme nous ne tiendrions pas debout, c’est ce que l’on appelle le réflexe myotatique. J’ai évoqué ces phénomènes lorsque je parlais de la proprioception.

reflexe_myotatique

Illustration provenant de Canopé

Ces bandes collantes et élastiques, contrairement au strapping qui est un moyen de contention, vont modifier les signaux électriques. La légère tension de ces bandes élastiques va avoir tendance à soulever la peau et créer une diminution de de la pression et de l’irritation des mécanorécepteurs sous-cutanés.

Ces  bandes ne rendrons pas vos muscles plus fort, ni plus réactif ou encore plus puissant, non il vont juste travailler différemment car les signaux électriques vont être comme parasités. En fonction des zones qu’elles couvriront, elles auront pour effet de faciliter ou d’inhiber la contraction musculaire. Dans mon cas, les bandes posées par Olivier M. avaient aussi pour effet de réduire la douleur ou niveau de mon genou et de le réadapter à sa fonction articulaire.

 Franchement lorsqu’Olivier M. m’a expliqué tout çà, je me suis dit vrai ou pas vrai. Où sont les sirènes du marketing? De toute façon je ne rien n’a perdre, çà ne peut pas être pire. Olivier m’a pas mal manipulé, je n’ai pas encore de semelle alors autant faire confiance à mon ostéo. L’opération va se faire en deux temps, une période de quelques jours avec de 2 larges bandes, une période très courte sans rien puis un magnifique travail de bande autour du genou.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois les bandes collées et mises en place, on ne sent pas de différence et je continue de courir. Après 48 heures, on ressent des petites choses comme plus de fluidité et de souplesse dans les mouvements du genou. On prend conscience qu’il s’est passé quelque chose lorsque l’on retire les bandes après quelques jours. J’ai eu alors dans le genou comme des petites décharges pas désagréable du tout.
Pour la course, Oliver M passe à la vitesse supérieure. Il m’a dessiné sur le genou comme un casque de vélo. Je le garderais jusqu’à la course et pendant le run au Templiers. Pas une douleur, rien un truc de fou.
Depuis que j’ai des semelles, Olivier M ne m’a plus jamais K-Tapé. J’utilise juste du crosstape ® sur des points de douleur, effet placébo au pas çà à toujours fonctionné. La douleur disparait. Il n’y a aucun composé chimique alors pourquoi s’en priver.
0018048_cross-tape-pain-bandages.jpg
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s