Spartan, prise en main et déjà quelques différences…

La première chose qui appelle le regard c’est l’absence de la grosse antenne mais malgré cela la Spartan donne l’impression d’être plus grosse, mais il n’en est rien. Après avoir comparé les dimensions sur le site de Suunto, il apparait que le diamètre du boitier est le même: Ø50mm. Ce qui contribue a cette impression de grande taille c’est en fait que l’écran d’affichage est plus important. On passe d’un diamètre 30 mm à 35 mm soit un gain de 35% sur la surface d’affichage! La définition est de 320×300 pour la Spartan contre 128×128 pour la Ambit.

IMG_5498
28cm2  –  38 cm2

Un autre point qui surprend lorsque l’on prend la Spartan en main, c’est son poids. Elle est très légère, elle affiche un 77 g là où la Ambit fait un 89 gr soit quasiment une cure d’amaigrissement de 15%.

Le bracelet en silicone est d’un confort absolu. Le touché peau de pêche est très agréable sur la peau, rien à voir avec le bracelet élastomère de la Ambit. Cette sensation de bien être s’accentue avec la transpiration. Je connaissais ces bracelets sur les ordi Suunto de plongée et c’est une riche idée de les avoir installé sur les séries outdoors.

Trois boutons au lieu de 5, bravo Suunto la nouvelle ergonomie de navigation est simplisme. La navigation dans les appareils Suunto à toujours été très intuitive. La Spartan Ultra ne déroge pas à la  règle même si elle ne possède que 3 boutons alors que la Ambit Peak en possède 5. Au début on oublie que l’écran est tactile, alors perso j’ai un peu pataugé les premières minutes. Après quelques manipulations, on comprend vite que les menus sont sur un mode vertical alors que les fonctions et les options sont sur un mode horizontal.

spartan.jpg

Avant de pouvoir profiter pleinement de la Spartan, il vous faudra installer suuntolink car moveslink 2 n’est pas compatible.
Le cordon USB fait également peau neuve. Fini la pince croco et bonjour la version alimentée. C’est simple et rapide, maintenant faites attention à ce qui traîne sur le bureau, l’aimant est puissant et il attire tous les objets métalliques qui sont sur le bureau.

Je garde le meilleur pour la fin, l’écran! Le vrai « wahou effect  » c’est  lorsque l’on découvre la Spartan et son affichage couleur. La précision et la netteté de ce qui est à l’écran est incroyable. L’écran matriciel de la Ambit semble complètement dépassé.

IMG_5499

Je suis myope et avec l’âge je deviens presbyte alors j’avais une petite appréhension sur la taille de certaines informations. Il n’en est rien, le contraste offert est incroyable et procure un confort de lecture incomparable.
Prendre des photos de l’écran n’est pas chose facile, le verre saphir est un véritable miroir et il est compliqué de restituer la réalité. Même en plein soleil (photo du haut) la lecture est facile et très contrasté. Ici le rétroéclairage est en mode automatique. Lorsqu’il y a peu de lumière les couleurs sont un peu fade, elles font penser à des couleurs pastels. Par contre dès que vous êtes en extérieurs elles deviennent chatoyantes.

Voilà pour les premières impressions et vous l’aurez compris la Spartan marque déjà des points sur ces quelques critères. Poids, bracelet, menu, cordon USB et écran apportent un vrai plus en comparaison de la Ambit. Il me reste maintenant à jouer avec les différents menus.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Spartan, prise en main et déjà quelques différences… »

  1. Ping : Les allumés de la pleine lune | Born to Trail

  2. Ping : L’heure du bilan… | Born to Trail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s