Les allumés de la pleine lune

Je m’étais tellement amusé l’année dernière que j’ai repiqué au truc cette année: un run nocturne de 50 bornes et 1500 dm+. Cette année c’est en compagnie de mon ami le sanglier que je décide de partager cette virée nocturne.

En arrivant sur Saint Cézaire la météo est incertaine, le ciel est très couvert et on se demande si on ne va pas prendre une bonne douche avant le départ. Un p’tit coup d’œil sur la Spartan en mode « outdoor ». La pression atmosphérique est stable à plus de 1000 hPa, à H-30 minutes les pressions ont même légèrement augmenté, je retire alors du fond de sac le vêtement de pluie lourd et le sur-pantalon. Je prendrais le départ avec juste la trousse de secours et un vêtement de pluie léger la RaceLite 150 Stormshell. Le sac sera complété avec 2×500 ml d’eau et un gel par tranche de 15km, soit 4 au total. Pour cette sortie longue je choisis de chausser mes Inov-8 TrailTalon 275, une valeur sûre en matière de confort et d’enfiler le short twin là encore de chez Inov-8. Le nouveau sac Boa n’étant pas encore arrivé on utilisera le bon vieux Race Ultra 10. J’allais oublier la nouvelle venue dans ma panoplie: la Spartan de chez Suunto que je suis en train de finir d’apprivoiser et qui sera à mon poignet.
https://s0.wp.com/wp-content/themes/pub/twentyeleven/js/html5.js

On croise quelques têtes connues, on discute, on refait le monde…on se raconte des histoires de trailers et de sportifs en tout genre et puis à 22 heures c’est le départ. On avale le premier kilomètre un peu vite histoire d’éviter de respirer trop de poussière sur la DFCI qui nous fait sortir de Saint Cézaire, 2200 marcheurs et coureurs çà lèvent pas mal de poussière.

Tout se passe bien, si bien qu’avec le sanglier on papote, on regarde les étoiles car le ciel se dégage, on éteint les frontales histoire de travailler la proprioception et machinalement on suit le groupe de devant; Erreur! On se perd… çà part à gauche, çà part à droite! Un petit coup d’oeil sur la Spartan en mode « itinéraire » pour consulter la trace de la course de l’année dernière chargée en mémoire la veille. On part à gauche. Tout bon! on retrouve la longue guirlande de frontales. On rattrape des coureurs déjà passés… On découvrira un peu plus tard avec le kilométrage annoncé que cette déconvenue nous aura fait courir un bon kilomètre de plus. Pas bien grave on est la pour le plaisir, pas pour la performance.

On arrive sur le premier ravito dans les même temps que l’année dernière mais avec le détour en plus, c’est encourageant. Un p’tit café, du saucisson et du fromage pour ne pas changer; le sanglier fait un deuxième passage et charge sur la charcuterie. On reprend la route après 10 minutes de stop. Maintenant direction Escragnolles. A peine on quitte le ravito de Saint-Vallier, que l’on croise Sandrine P., je faisais sa connaissance il y a un an lors de ma 1er participation aux allumés. Un p’tit coucou et on continue chacun de son côté. La montée vers la chapelle Saint Martin ne sera, cette année qu’une simple formalité et hop c’est déjà le deuxième ravito. Nous sommes passé au dessus des nuages, le ciel est dégagé et nous profitons enfin pleinement de la lune. Cette année le ravito est en extérieur, il fait un peu frais alors on ne s’attarde pas trop. Une escale technique pour le sanglier, pendant que je m’avale une soupe chaude aux légumes avec croutons et fromage râpé! Il ne mangera rien, il a fait le plein de saucisson à Saint Vallier. Le tout est plié en 13 minutes.

A la sortie d’Escragnolles, c’est pourtant annoncé que le chemin est mal défini et bien bingo; on s’égare une fois de plus. On est 25 mètres à côté du chemin qui est en contre bas. Du coup on arrive juste au dessus d’un groupe de jeunes qui est caché dans le relief. Ils sont tapis dans l’ombre et s’amusent à effrayer les coureurs. Quelques secondes après notre passage ont entendra d’ailleurs quelques hurlements et des éclats de rires. Une heure plus tard, je ferais quelque chose qui n’a pas dû plaire à la Spartan car elle s’arrêtera, çà m’apprendra à ne pas verrouiller les boutons. Je pense qu’en retirant mon coupe-vent j’ai touché l’écran tactile et/ou les boutons. Il me manque 10 minutes d’enregistrement…Je compte désormais sur la Ambit du sanglier pour la vitesse moyenne et la distance parcourue. Mais quel c..!
Par contre je peux vous dire que de nuit l’affichage « Lumineux » à gauche est juste une tuerie! Une lisibilité parfaite, rien à dire.

On atteindra le village de Mons avec 15 minutes d’avance par rapport à l’année dernière. Un p’tit café accompagné de pâté et de fromage, on refait les niveaux en eau et en route pour les 20 derniers kilomètres et ce sera sans arrêt aux deux derniers ravitos. La course cette année à lieu une semaine avant l’année dernière, alors on gagne quelques minutes de nuit mais là où il faisait déjà jour l’année dernière il fait encore nuit noire. Je dois être en avance… Le sanglier me le confirme, j’ai une bonne demi heure d’avance sur les temps de 2016. Juste avant la Roche taillée on fait la liaison avec deux charmantes traileuses qui nous laissent très gentiment passer. On les recroisera plusieurs fois car le sanglier à quelques soucis avec ses lacets et elles nous reprennent à chaque fois. A se demander s’il ne le faisait pas exprès…

L’année dernière les distances entre les ravitos de Jas Neuf et de la Citerne m’avaient semblé une éternité, ce ne sera pas le cas cette année. La descente vers le Pont des Moulins reste, avec la descente de Mons les parties les plus techniques de ce tracé. La gestion de l’effort a été bonne car j’ai encore suffisamment de jambe et de rythme pour avaler les 2 derniers kilomètre et les 300 dm+ en un peu plus de 20 minutes. Encore quelques mètres de bitume, quelques marches et une mère et sa fille nous annoncent une arrivée à 6h55 à la 80 et 81ème place.

Le sanglier s’avalera quelques viennoiseries, en ce qui me concerne ce sera un thé et basta. Encore une nuit de folie…une belle séance d’entrainement en vue de l’UTCAM!

IMG_5746

Vivement l’édition 2018!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s